Flash International

Guerre en Ukraine : la Pologne annonce ne plus fournir d’armes à Kiev

L’Ukraine, à travers son président Vlolodymyr Zelensky a entamé une grande offensive diplomatique cette semaine en marge de l’assemblée générale des Nations-Unies à laquelle il prend part pour la première fois. Discours à la tribune de l’ONU, échanges bi et multilatéraux avec ses soutiens, rendez-vous à la maison blanche jeudi, Zelensky multiplie les efforts pour consolider l’assistance dont bénéficie son pays.

C’est dans ce contexte que le premier ministre polonais a annoncé mercredi sur la chaîne de télévision privée Polsat News que la Pologne ne transfère plus aucun armement à l’Ukraine.

Cette annonce de Mateusz Morawiecki est survenue quelques heures après la convocation « d’urgence » par Varsovie de l’ambassadeur ukrainien pour protester contre les propos tenus la veille par M. Zelensky à la tribune de l’ONU vient heurter les efforts de la diplomatie ukrainienne à New York et marque une nouvelle étape dans la dégradation des relations entre les deux pays ; des relations mises à mal par un conflit céréalier qui oppose l’Ukraine à la Pologne.

Mardi, dans son discours à la tribune des Nations-Unies, Volodymyr Zelensky avait pointé du doigt certains pays qui, selon lui, feignent de soutenir son pays mais qui aident indirectement la Russie. Depuis plusieurs mois, Kiev fustige les restrictions imposées à l’importation de ses récoltes décidées par la Pologne afin de protéger ses agriculteurs.

Dans son intervention télévisée, Mateusz Morawiecki, le premier polonais n’a pas précisé quand la Pologne, qui est l’un des plus grands fournisseurs d’armes à l’Ukraine, avait cessé d’en fournir. En revanche, il a fait savoir que le hub militaire situé dans la ville de Rzeszow dans le sud-est du pays et par lequel transitent les livraisons d’armes occidentales à destination de l’Ukraine, continuerait de fonctionner sans entrave.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!