A la une International

Mali : les autorités annoncent le report de la présidentielle prévue en février 2024

Les autorités de transition ont annoncé, ce lundi 25 septembre, le report de la présidentielle prévue en février 2024 et censée marquer le retour des civils à la tête du pays. A travers un communiqué, le Gouvernement évoque des « raisons techniques » comme mobile de ce nouveau report du scrutin présidentiel. Parmi ces raisons, le communiqué fait notamment état de « la gestion de la prise en otage de la base de données du recensement administratif à vocation d’état civil par le prestataire IDEMIA, une société française ».

Dans ce communiqué signé du ministre de l’Administration territoriale et porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maïga, la « prise en compte par l’AIGE, l’Autorité Indépendante de la Gestion des Elections, des résultats de la révision annuelle des listes électorales dans le fichier électoral » est aussi évoquée comme l’une des raisons ayant justifié ce nouveau décalage du calendrier électoral ».

La nouvelle date pour la tenue de cette élection n’est toutefois pas encore annoncée. Elle fera l’objet d’un communiqué ultérieur selon les autorités maliennes.

Venue au pouvoir par le biais d’un putsch en août 2020, l’actuelle équipe dirigeante du Mali avait choisi mars 2022 pour l’organisation des élections pour un retour des civils au pouvoir. Depuis, le calendrier est, sans cesse, décalé pour diverses raisons.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!