A la une International

Le Burkina Faso annonce la suspension du média français ‘’Jeune Afrique’’

Les autorités burkinabè ont annoncé, lundi 25 septembre, la suspension sur son territoire de « tous les supports de diffusion » du média français Jeune Afrique, après la parution d’articles évoquant des tensions au sein de l’armée burkinabè.

Le gouvernement de transition a « décidé en toute responsabilité de la suspension jusqu’à nouvel ordre de tous les supports de diffusion de Jeune Afrique au Burkina Faso à compter de ce lundi 25 septembre », a écrit le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo.

Le gouvernement justifie sa décision par la diffusion de plusieurs articles, dont un dernier « mensonger sur le site du journal Jeune Afrique, intitulé : ‘Au Burkina Faso, toujours des tensions au sein de l’armée‘ » et publié lundi. Selon le gouvernement, « ces affirmations faites à dessein sans l’ombre d’un début de preuve n’ont pour seul but que de jeter un discrédit inacceptable sur les Forces armées nationales et par-delà l’ensemble des forces combattantes ».

Face à ces accusations, le magazine établi en France se défend et qualifie cette décision de ‘’censure d’un autre âge’’, estimant que cette mesure ‘’ne traduit pas une grande sérénité de la part de ceux qui l’ont prise’’.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!