Flash International

Niger : la France essaie de gagner du temps, selon Kémi Séba

Le militant panafricaniste Kémi Séba est arrivé au Niger dans la journée du lundi et accueilli à l’aéroport par quelques dizaines de ses sympathisants. Le président de l’ONG Urgences Panafricaniste est à Niamey pour prendre part à l’anniversaire du ‘’NON’’ de Sékou Touré et Djibo Bakary au référendum de Général de Gaulle du 28 septembre 1958.

Aussitôt sorti de l’aéroport, Kémi Séba s’est prononcé sur les dernières actualités du Niger notamment l’annonce par le président Emmanuel Macron du retrait de ses soldats d’ici la fin de l’année.

« Il est très important que la population nigérienne sache que malgré que la France donne la sensation de vouloir partir, en réalité c’est une stratégie de sa part pour essayer de gagner du temps », a-t-il commenté.

Pour Kémi Séba, la décision de la France de retirer ses troupes d’ici la fin de l’année est une « stratégie pour gagner du temps » avant d’ajouter que ce n’est pas au président Macron de décider de cette date.

Conformément à ses prises de position antérieures, le panafricaniste dit vouloir soutenir le Niger et se tenir aux côtés du peuple nigérien face aux sanctions économiques imposées par la CEDEAO à la suite du coup d’Etat du 26 juillet. « Nous devons nous mobiliser et rappeler que le Niger n’est pas seul », a conclu Kémi Séba.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!