A la une International

La MINUSMA poursuit son retrait progressif du Mali

Ceremony to hand over material and equipment from the Ogossagou operational base to the Malian government in the presence of representatives of the Malian state, in particular the prefect of the Bankass circle, the mayor and the commander of the Mopti military region, Ogossagou, August 2023, Mopti region, central Mali.

Dans le cadre du désengagement progressif du personnel de la MINUSMA, 116 casques bleus sénégalais ont été rapatriés du camp de Mopti le 20 septembre.

Dans l’ensemble, 97 officiers d’état-major, 2 583 membres des pays contributeurs de troupes, 184 officiers de police individuel et 412 membres des unités de police formées ont été rapatriés depuis le début du processus de retrait.

À ce jour, 2 680 membres de la Force de la MINUSMA et 596 membres de la Police des Nations Unies (UNPOL) ont été rapatriés, ce qui porte le total à 3 276 membres du personnel en uniforme ayant quitté la mission, informe la MINUSMA.

Le retrait ne se limite pas aux seuls domaines militaire et policier : 81 membres du personnel international et dix Volontaires des Nations Unies (VNU) ont déjà quitté le Mali. Ainsi, le total des départs du personnel civil s’élève à 91. En y ajoutant les départs militaires, le bilan global atteint 3 367 membres de la MINUSMA ayant quitté la mission, renseigne la même source.

Le désengagement actuel de la MINUSMA s’inscrit dans le cadre de la Résolution 2690 du Conseil de sécurité des Nations Unies, adoptée le 30 juin 2023. Cette dernière prévoit la fin des opérations de la MINUSMA avec un retrait total prévu pour le 31 décembre 2023. À mesure que cette échéance se rapproche, on s’attend à ce qu’un nombre croissant de membres de la MINUSMA quittent le Mali.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!