A la une Politique

Benno Bokk Yakaar : Amadou Ba signe un pacte d’engagement éthique et politique de 7 points

Le candidat désigné de la coalition au pouvoir à l’élection présidentielle du 25 février 2024 a signé, lundi, un pacte d’engagement éthique et politique de ladite coalition. « Je m’engage, devant Bennoo Bokk Yaakaar et la Majorité Présidentielle, à réaliser, dans un esprit d’équipe solidaire et généreux, les accords auxquels ont abouti les différentes composantes de notre grande coalition, après douze années de luttes communes, de concertations fécondes », a dit le Premier ministre Amadou Ba cité par le Soleil.  

Ci-après ledit pacte d’engagement éthique et politique en 7 points :

« 1. Rester, en toutes circonstances, fidèle à l’esprit Bennoo du « Gagner ensemble, gouverner ensemble », un des principaux marqueurs de la gouvernance Macky SALL et en conséquence s’attacher à la sauvegarde de la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar, au- delà de la victoire, à l’élection présidentielle de 2024 qui devra être prolongée par une large majorité Bennoo Bokk Yaakaar aux prochaines élections législatives et territoriales.

2. Mettre en œuvre avec fermeté et esprit de suite la politique de préservation de la paix, de la sécurité individuelle et collective, interne et externe, ainsi que de la stabilité politique de notre pays face aux forces insurrectionnelles qui veulent précipiter le Sénégal dans le chaos,

3. Poursuivre la réalisation du PSE dans ses différentes déclinaisons, dans tous les domaines, pour l’amélioration des conditions de vie des populations, en accordant une place spéciale à l’emploi des jeunes et à l’autonomisation des femmes.

4. Prendre en charge les conclusions issues du séminaire d’évaluation de la coalition BBY organisé par la conférence des leaders de Bennoo Bokk Yaakaar et de la Grande majorité présidentielle en décembre 2022 notamment, en ce qui concerne l’offre politique, l’organisation de Bennoo Bokk Yaakaar, la communication, etc.

5. Sauvegarder et à renforcer l’unité de Bennoo Bokk Yaakaar et de la Grande Majorité Présidentielle en assurant le bon fonctionnement de ses instances de délibération et d’action, par la concertation et la consultation continues, dans une perspective d’élargissement de ses rangs.

6. Confirmer l’ancrage dans le dialogue national en faisant de celui-ci une instance nationale de concertation, de régulation, d’anticipation et de gestion prévisionnelle des crises et de gouvernance citoyenne inclusive de la Nation….

7. Et à consolider le vaste bloc républicain issu du dialogue national avec la représentation effective de toutes forces vives de la nation et dans cette perspective installer le comité de suivi du dialogue national et élargir son champ de compétence sur la facilitation des convergences entre l’Etat et les acteurs économiques et sociaux dans la perspective d’un pacte durable de stabilité sociale ».

error: Content is protected !!