Flash International

Economie du cacao : Patrick Achi salue l’engagement de l’Etat en faveur des producteurs

Au nom du Président Alassane Ouattara, le Premier ministre Patrick Achi a prononcé le discours d’ouverture de la cérémonie de célébration des 50 ans de l’Organisation internationale du cacao (ICCO) ce mardi 3 octobre 2023.

Devant un parterre de hautes personnalités, dont le Président Alassane Ouattara, son homologue du Ghana, Nana Akuffo Addo, et des représentants des présidents du Togo et du Cameroun, le Chef du gouvernement a réaffirmé l’engagement du gouvernement ivoirien à améliorer les conditions de vie des producteurs qui apparaissent comme les parents pauvres de la chaîne de valeurs.

« Le combat de la Côte d’Ivoire du Président Alassane Ouattara, comme celui du Ghana du Président Akufo-Addo, et des autres pays producteurs pour une cacaoculture durable, concerne principalement l’obtention d’un revenu décent pour vous et vos familles », a- t – il déclaré à l’endroit des producteurs.

Dans la même veine, Patrick Achi a rappelé les avancées déjà obtenues grâce au leadership du Président Ouattara. Il s’agit notamment de l’adoption par la Côte d’Ivoire d’un système de stabilisation qui permet de garantir au moins 60% du prix CAF au producteur ou encore de l’Initiative Côte d’Ivoire-Ghana qui vise à accroître le revenu du producteur, en mettant en œuvre le différentiel de revenu décent (DRD) qui représente un montant supplémentaire de 400 dollars par tonne.

La question de l’industrialisation a également été abordée par le Chef du gouvernement qui a mis en avant l’intérêt pour la Côte d’Ivoire. « Si la Côte d’Ivoire, qui produit un peu plus de 40% de la matière première au niveau mondial, pouvait capter seulement 10% de la chaîne des valeurs totales, cela représenterait environ 15 milliards de dollars par an, soit un accroissement de 25% de son PIB, uniquement sur la spéculation du cacao », a indiqué Patrick Achi.

Pour le Directeur général de l’ICCO, Abel Fernandez, l’importance pour les acteurs du monde du cacao est de trouver des solutions aux questions de la durabilité ou encore de la déforestation afin de contribuer à garantir de meilleurs revenus aux producteurs.

Fondée en 1973, l’ICCO réunit les pays producteurs et consommateurs de cacao. Le siège de cette organisation qui se trouvait à Londres a été transféré en 2017 à Abidjan.