Flash International

Nicolas Sarkozy mis en examen dans l’enquête sur la rétractation de Ziad Takieddine

Après trois jours et demi d’interrogatoire par les juges d’instruction, Nicolas Sarkozy a été mis en examen, ce vendredi 6 octobre, dans l’enquête sur la rétractation de Ziad Takieddine concernant le financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, a informé franceinfo.

L’ancien président est mis en examen pour « recel de subornation de témoin » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction d’escroquerie au jugement en bande organisée », a appris France Télévisions auprès du Parquet national financier. Cette décision ouvre la voie à un possible nouveau procès pour l’ex-chef de l’Etat.

Nicolas Sarkozy est par ailleurs placé sous statut de témoin assisté pour « participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction de corruption active de personnel judiciaire étranger au Liban ». Dans cette affaire, au moins neuf personnes sont soupçonnées, à des degrés et des moments divers, d’avoir participé à cette opération.

Le premier événement qui a attiré l’attention de la justice est la volte-face de l’intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine, dans une interview à Paris Match et BFMTV mi-novembre 2020, rappelle franceinfo. L’intermédiaire franco-libanais avait assuré que la campagne de Nicolas Sarkozy n’avait pas été financée par les Libyens, une déclaration contraire à ses précédentes affirmations dans le dossier.

error: Content is protected !!