A la une International

Israël : une attaque massive du Hamas fait 40 morts et plus de 700 blessés, ce samedi

An emergency personnel works to extinguish fire after rockets launched from the Gaza Strip, as seen from the city of Ashkelon, Israel October 7, 2023. REUTERS/Amir Cohen

Plusieurs roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers Israël ce samedi matin, faisant au moins 40 morts et 779 blessés selon le gouvernement israélien. La branche armée du Hamas annonce avoir déclenché l’opération «déluge d’Al-Aqsa» contre Israël.

« Nous avons décidé de mettre un terme à tous les crimes de l’occupation » et « plus de 5000 roquettes » ont été tirées depuis ce matin, déclare Mohammad Deif, commandant des Brigades Ezzedine al-Qassam, dans un enregistrement audio diffusé par Al-Aqsa TV, chaîne de télévision du Hamas, mouvement islamiste au pouvoir à Gaza.

L’émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient, Tor Wennesland, a condamné les « attaques abominables » du Hamas contre Israël et appelé à leur arrêt « immédiat », selon un communiqué. « Ces événements ont provoqué d’horribles scènes de violences », a-t-il déclaré, ajoutant être « en contact proche avec toutes les parties » pour leur demander notamment « de protéger les civils ».

Des frappes aériennes israéliennes en représailles

Le Hamas « paiera un prix sans précédent pour sa guerre », a déclaré le Premier ministre Benyamin Nétanyahou. Un peu plus tôt, le ministre de la Défense israélien, Yoav Gallant, avait aussi qualifié l’attaque du mouvement islamiste palestinien de « guerre contre l’Etat d’Israël ». En représailles, l’armée israélienne a annoncé que plusieurs « dizaines (de ses) avions de combat (étaient) actuellement en train de frapper un certain nombre de cibles » du Hamas sur dans la bande de Gaza.

Au moins 198 morts à Gaza ont été enregistrés d’après le Hamas.

L’opération de ce samedi revendiquée par le Hamas met fin à une trêve globalement respectée depuis la fin d’une guerre de cinq jours en mai dernier. En effet, Israël avait lancé une offensive contre le Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza, qui avait coûté la vie à 34 Palestiniens et une Israélienne.

error: Content is protected !!