A la une Politique

14 députés de Taxawu Senegal démissionnent du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi

C’était prévisible, la bataille entre la coalition Yewwi Askan Wi et le parti Taxawi Senegal de Khalifa Sall, a fini par se déplacer dans l’hémicycle. 

Samedi, à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire unique 2023-2024, 14 députés issus de la formation politique de l’ancien maire de Dakar ont démissionné du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi. 

L’un d’entre eux, Abba Mbaye justifie cette sortie de la coalition par le fait que depuis quelques semaines, ils ne sont « conviés à aucune de ses réunions ». En plus de cela, toujours selon M. Mbaye, aucun de leur députés n’a été inscrit sur la liste des postes à pourvoir au sein du bureau de l’assemblée nationale. Ce qui est, d’après le député, l’expression d’une « irresponsabilité politique » de ses désormais anciens alliés. 

Face à ses accusations, le président du groupe parlementaire susmentionné à réagi. Selon Birame Souleye Diop, leur groupe est « souverain », « Il lui revient de choisir ses membres devant figurer dans l’équipe du bureau de l’Assemblée nationale’’, a-t-il soutenu. Il dénonce une ‘’violation du secret’’ du dépôt des listes de candidature à l’élection du bureau, et promet de « mener la bataille conformément à la loi ». 

Cette implosion dans le principal groupe parlementaire d’opposition était prévisible depuis plusieurs mois. Khalifa Sall, leader de Taxawu, avait déjà été exclu de la coalition suite à sa participation au dialogue national. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!