A la une International

Gaza : la Communauté internationale accélère les démarches pour l’arrivée de l’aide humanitaire 

Palestinians wait to buy bread outside a bakery, amid the ongoing conflict between Israel and Palestinian Islamist group Hamas, in Khan Younis in the southern Gaza Strip October 14, 2023. REUTERS/Mohammed Salem

Une lueur d’espoir plane sur la situation à Gaza. En effet, le président américain, Joe Biden se rendra mercredi en Israël pour tenter de finaliser la création d’un couloir humanitaire. L’Egypte, au centre du jeu, pousse à agir vite. L’Europe promet de premiers convois aériens cette semaine.

Les heures sont comptées pour la Bande de Gaza qui manque d’eau, d’électricité et de carburants depuis six jours. Depuis lundi soir, une multiplication de signaux laisse envisager l’instauration prochaine, depuis le point de passage de Rafah, en Egypte, d’un couloir humanitaire vers la bande de Gaza, où plus d’un million de personnes ont été déplacées du nord vers le sud ces derniers jours.

Les camions rejoignent la frontière

Les efforts diplomatiques de la communauté internationale paraissent proches d’aboutir. Mardi matin, les convois d’aide humanitaire stationnés à Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï égyptien, ont pris la route vers Rafah. « On ne nous a pas informés de l’heure à laquelle nous allons traverser vers la bande de Gaza, mais on nous a demandé de partir vers Rafah », à une quarantaine de kilomètres plus à l’ouest, a confirmé à l’AFP un responsable du Croissant-Rouge.

Dès lundi soir, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait annoncé l’ouverture par l’Europe d’un couloir aérien humanitaire, toujours depuis l’Egypte. Deux premiers vols doivent partir « cette semaine » et acheminer du matériel et des vivres de l’Unicef aux civils de Gaza, qui ne doivent « pas payer le prix de la barbarie du Hamas », a-t-elle indiqué. Reste à savoir si ce couloir obtiendra dans les prochains jours tous les feux verts requis, notamment d’Israël qui contrôle l’espace aérien de Gaza. Samedi, l’Europe avait déjà annoncé tripler son aide humanitaire en faveur des Palestiniens.

error: Content is protected !!