A la une Economie

Ministère de l’Economie : Doudou Ka liste ses priorités dont celle de répondre à « toute urgence économique ou sociale »

Mme Oulimata Sarr a passé le témoin à M. Doudou Ka, mardi 17 octobre 2023 à la tête du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération. Lors de la cérémonie de passation de service, M. Ka a décliné sa feuille de route. Il a affirmé que l’un des défis est la lutte contre l’émigration clandestine face à une jeunesse qui réclame de l’emploi sur toute l’étendue du territoire national.

M. Ka, auparavant ministre des Transports aérien, a informé que les principales priorités consisteront à répondre au défi de la souveraineté économique, l’impulsion d’une dynamique de croissance créateur d’emplois décents avec une meilleure implication du secteur privé, la promotion, l’insertion et l’employabilité des jeunes, la lutter contre la vie chère et l’amélioration du pouvoir d’achat des populations. Enfin, dit-il, il s’agira de répondre à toute urgence économique ou sociale.

Le nouveau ministre de l’Economie soutient également qu’il s’agira de finaliser les projets prioritaires du chef de l’Etat et de finaliser le 3ème Plan d’action prioritaire (Pap3) avec l’entrée du Sénégal dans l’ère de l’exploitation du pétrole et du gaz. « Cet horizon tracé sera, pendant ces 6 mois à venir, la boussole de mon département. Pour réussir ce grand défi, le Pap3 sera notre référence. Il parait fondamental d’avoir une nouvelle impulsion économique pour produire un effet d’onde de choc afin de mobiliser toutes les catégories d’acteurs, notamment les partenaires techniques et financiers, le secteur privé, les collectivité territoriales et le marché financier », a confié Doudou Ka.

Il a expliqué que ce programme d’impulsion de la croissance à court terme devra être structuré et piloté pour soutenir le Pap3, afin d’accélérer des investissements massifs en réduisant progressivement l’engagement du budget national. Selon lui, l’urgence dans ce cadre, est de trouver les mécanismes de mobilisation du secteur privé national en mettant en œuvre la loi sur le partenariat public privé (Ppp) pour optimiser la création et le partage de revenus sur le territoire national.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!