A la une International

Transferts d’armes vers Israël : un haut responsable du Département d’Etat américain démissionne

Dans une lettre de deux pages, Josh Paul, responsable des transferts d’armes au Bureau des affaires politico-militaires pendant plus de 11 ans, a annoncé son départ du Département d’Etat américain et expliqué les raisons de sa démission.

« Au cours de mes 11 années d’existence, j’ai fait plus de compromis moraux que je ne m’en souviens, chacun lourdement, mais chacun avec ma promesse envers moi-même à l’esprit et intacte. Je pars aujourd’hui parce que je crois que dans notre démarche actuelle en ce qui concerne la fourniture continue – voire élargie et accélérée – d’armes meurtrières à Israël – j’ai atteint la fin de ce marché », a dit Josh Paul dans sa lettre.

Il a indiqué que l’attaque du Hamas contre Israël n’était pas seulement une monstruosité, « c’était une monstruosité des monstruosités ». Mais, « je crois au plus profond de mon âme que la réponse qu’Israël est en train de prendre, et avec elle le soutien américain à la fois à cette réponse et au statu quo de l’occupation, ne fera qu’engendrer des souffrances de plus en plus profondes, tant pour Israël que pour les Israéliens et le peuple palestinien – et cela ne répond pas aux intérêts américains à long terme », a-t-il fait savoir.

« Soutenir aveuglément une seule partie nuit, à long terme, aux intérêts des deux peuples », a insisté l’ex-responsable du Département d’État américain. Pour rappel, lors de son discours à Tel Aviv mercredi, le président américain, Joe Biden, a exprimé son soutien sans faille à Israël. « Vous n’êtes pas seuls », avait-il déclaré, ajoutant : « Tant que les États-Unis resteront debout, et nous resterons debout pour toujours, nous ne permettrons pas que vous vous retrouviez seuls. Je sais que la récente attaque terroriste contre le peuple de cette nation a laissé une blessure profonde, très profonde ».

Josh Paul crains que « nous ne répétions les mêmes erreurs que celles que nous avons commises au cours des dernières décennies », et refuse d’en faire partie plus longtemps.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!