Flash International

Bande de Gaza : Guterres est à Rafah pour accélérer l’entrée de l’aide humanitaire 

Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’ONU est arrivé ce vendredi au point de passage de Rafah, l’unique ouverture sur Gaza qui ne soit pas aux mains d’Israël, pour préparer l’arrivée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza. L’aide, qui aurait dû entrer ce 20 octobre, devrait pouvoir entrer demain samedi, a déclaré le responsable des situations d’urgence de l’ONU, Martin Griffiths.

Antonio Guterres a déclaré que des conditions restaient encore à remplir pour lever les obstacles à l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza. Le secrétaire général de l’ONU n’a pas précisé dans sa conférence de presse à l’entrée égyptienne du point de passage de Rafah quelles étaient les conditions à remplir pour que l’accord de principe entre les États-Unis et Israël et les États-Unis et l’Égypte commence à être exécuté.

Il a indiqué avoir le cœur brisé de savoir que deux millions de personnes souffraient de manque de nourriture, d’eau et de médicaments alors que les camions porteurs de ces besoins étaient bloqués de ce côté de la frontière. « Il faut que ces camions entrent le plus vite possible et poursuivre les efforts pour qu’il y ait des convois d’aide à Gaza tous les jours », a ajouté Guterres. Le secrétaire général de l’ONU a enfin appelé à une trêve humanitaire pour faciliter le transit et la distribution de l’aide. Une opération extrêmement difficile en état de guerre.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!