Société

Sénégal : La CENA fait peau neuve

Coupables d’avoir contredit la ligne officielle dans l’affaire Ousmane Sonko, les 12 membres de la CENA, la Commission électorale nationale autonome ont été remplacés par décret.

En effet, le président Macky Sall a nommé à la date du 3 novembre 2023, les nouveaux membres dont le Président, Abdoulaye Sylla, inspecteur général d’Etat à la retraite, ancien président du Conseil de surveillance de l’ARMP, l’Autorité de régulation des marchés publics et ancien sage du Conseil constitutionnel.

Le magistrat Ndary Lo, qui était secrétaire général de la CENA, jusque-là, a été nommé vice-président de l’organe de supervision des élections. Le Nouveau président de la CENA, remplace ainsi Doudou Ndir qui occupe ce poste depuis 2009.

Ce remue-ménage intervient dans un contexte politique tendu. Il y a quelques jours, la Cena avait demandé à la DGE, la Direction générale des élections de remettre à Ousmane Sonko les fiches de parrainages.

Cette saisine avait exacerbé les polémiques et les tensions sur le processus électoral en cours, surtout que cette dernière, avait campé sur ses positions antérieures estimant que le maire de Ziguinchor n’était pas sur les listes électorales.

Pour rappel, Doudou Ndir qui avait été nommé par décret n°2009-1431 en date du 24 décembre 2009 à la tête de la CENA avait remplacé Moustapha Toure, ancien magistrat qui avait démissionné le 26 septembre 2009.

Doudou Ndir devait achever le mandat de son prédécesseur conformément aux dispositions de l’Article L.6 de la loi n°2005-07 du 11 mai 2005 portant création de la CENA qui dispose que :

« Le membre nommé pour remplacer un membre de la C.E.N.A, achève le mandat de celui-ci ». Doudou Ndir devait donc partir depuis le 30 Mai 2011 puisque le président qu’il a remplacé avait été nommé le 1er juin 2005 pour une durée de 6 ans.

error: Content is protected !!