Sport

Les révélations de Roberto Firmino sur les tensions entre Mané et Salah à Liverpool

Pour le public sénégalais, les relations tendues entre Sadio Mané et son ancien coéquipier à Liverpool Mohamed Salah, étaient un secret de Polichinelle. Une situation confirmée par leur coéquipier avec qui ils formaient un fameux trio entre 2017 et 2021, le brésilien Roberto Firmino.

Dans son nouveau livre intitulé, « Si Senor : mes années à Liverpool », il expose les dessous de la relation entre les deux hommes. The Guardian en publie les bonnes feuilles. « Je connaissais très bien ces gars, peut-être mieux que quiconque. C’était moi sur le terrain, en plein milieu d’eux. J’ai vu de mes propres yeux les regards, les grimaces, le langage corporel, l’insatisfaction lorsque l’un était en colère contre l’autre. Je pouvais le sentir », écrit-il.

« Ils n’ont jamais été les meilleurs amis du monde »

La rivalité entre les eux hommes, a une fois explosé devant les yeux monde . En 2019, lors d’un match de Liverpool contre Burnley (3-0) en 4e journée de Premier League, Sadio Mané est sorti furieux, reprochant à son coéquipier de l’avoir oublié sur une action face au but. Firmino revient sur cet épisode.

« Mon anglais n’est pas parfait, donc je ne peux pas dire exactement ce que Mané a crié quand il est sorti du terrain. Mais ce n’était pas quelque chose de gentil ! James Milner a tenté de le calmer, mais Sadio est resté furieux, assis sur le banc de touche, gesticulant sans cesse. Ils avaient déjà eu de petits problèmes auparavant, mais cette fois-ci, tout s’est passé sur le terrain, aux yeux du monde entier. Ce jour-là, à Burnley, les masques sont tombés », se rappelle l’attaquant brésilien.

« Ils n’ont jamais été les meilleurs amis du monde, chacun gardait ses distances. C’était rare de les voir parler tous les deux, mais je ne suis pas sûr que ce soit lié à la rivalité entre le Sénégal et l’Égypte. Je ne sais vraiment pas. Mais ils n’ont aussi jamais cessé de se parler, jamais rompu les liens. Ils ont toujours agi avec le plus grand professionnalisme. Beaucoup se concentrent sur ce que j’ai apporté au trio d’attaque en termes tactiques, mais l’aspect humain est peut-être tout aussi important : mon rôle de pacificateur, d’unificateur » assure-t-il. Il explique aussi qu’il comprenait pourquoi son entraîneur Jürgen Klopp le remplaçait plus facilement que ses deux comparses, pour éviter une guerre d’ego.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!