A la une Politique

Le F24 réclame le retrait du décret portant nomination des 12 nouveaux membres de CENA

Le mouvement des Forces vives du Sénégal F24 déclare, dans un communiqué, vouloir que le président de la République retire le décret portant nomination des 12 nouveaux membres de la Commission électorale nationale autonome (CENA).

« Les conditions viennent d’être créées pour jeter un discrédit total sur la CENA. F24 s’associe à toutes les voix et démarches qui exigent le retrait de ce décret », soutient cette organisation constituée de partis politiques, d’organisations de la société civile et de syndicats de travailleurs.

Par ce changement des ‘’arbitres du jeu électoral’’ effectué par le président de la République, ce dernier montre que ‘’force doit rester à sa volonté’’ estime le F24. Le mouvement des Forces vives du Sénégal dénonce aussi le ‘’non-respect des droits des candidats déclarés’’ à l’élection présidentielle.

‘’Les entraves aux activités de certains candidats de l’opposition mettent en péril l’équité du processus électoral, dès lors que seul le candidat du pouvoir […] a la liberté entière de mener sa pré-campagne, sous le couvert de sa fonction et avec les moyens de l’État’’, fustige le F24.

Le mouvement fait allusion à l’interdiction, par les autorités administratives, de plusieurs manifestations de candidats de l’opposition dans plusieurs villes du pays au moment où le premier ministre Amadou Ba, candidat du parti au pouvoir, menait sa tournée économique aux allures de pré-campagne électorale.

‘’F24 soutient toute initiative pacifique allant dans le sens de la libération des détenus politiques, dont Aliou Sané son vice-coordonnateur’’, lit-on dans le communiqué.  Il demande aussi la libération de Cheikh Oumar Diagne, candidat déclaré à la Présidentielle, et de l’opposant Ousmane Sonko.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!