Economie

Afrique : 1,6 milliard $ pour accélérer l’électrification

Camco, un gestionnaire de fonds d’impact spécialisé dans l’énergie durable et la finance climat, prévoit de mobiliser 1,6 milliard de dollars pour des projets d’électrification en Afrique à travers le REPP 2, le fonds de dette Renewable Energy Performance Platform 2.

D’après Benjamin Hugues, directeur d’investissement chez Camco le « REPP 2 consacrera 50 % de ces actifs au développement de mini-réseaux et de réseaux sur des sites isolés, 40 % aux centrales solaires, éoliennes et hydroélectriques de moins de 25 mégawatts alors que le reste sera réservé aux systèmes solaires domestiques ».

Selon lui, le fonds vise à lever 230 millions de dollars directement auprès de plusieurs institutions financières et gouvernements, dont le Fonds vert pour le climat et le gouvernement britannique. Il s’associera également à d’autres bailleurs de fonds et à des investisseurs privés pour mobiliser une enveloppe globale de 1,6 milliard de dollars, en vue de contribuer à combler le déficit énergétique en
Afrique, où 600 millions de personnes n’ont pas encore accès à l’électricité.

Lancé en 2015, le fonds REPP 1 avait levé 120 millions de dollars pour et mobilisé près de 500 millions de dollars en cofinancements.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!