Flash International

Mali : Les séparatistes démentent l’existence d’un charnier à Kidal

(Photo by Souleymane Ag Anara / AFP)

Les séparatistes touareg ont démenti l’existence d’un charnier suite aux déclarations de l’armée malienne en début de semaine affirmant en avoir découvert un la semaine dernière à Kidal, ville-bastion des rebelles récemment reprise par les forces de la junte et ses alliés.

Ces « allégations », « évidemment montées de toutes pièces », sont « une pure diversion manifestement destinée à masquer les horribles massacres commis par le duo terroriste Wagner-FAMa (forces armées maliennes) », ont dit les séparatistes dans un communiqué.

« Dans la région de Kidal, aucune allégation ne serait-ce que sous forme de rumeur n’a jamais été rapportée par une quelconque source portant sur des violations des droits de l’Homme par les forces du CSP-PSD », alliance de groupes armés, ont-ils poursuivi.

Ils dénoncent « une manœuvre maladroite de passer sous silence tous les massacres perpétrés » par les forces armées maliennes et leurs alliés du groupe paramilitaire russe Wagner, dont la junte nie la présence.

L’armée malienne a annoncé avoir découvert le 16 novembre un charnier à Kidal (nord-est), ville qu’elle a récemment reprise des mouvements séparatistes lors d’opérations de sécurisation. « Ce charnier rappelle les atrocités commises par les terroristes sans foi ni loi », a affirmé l’armée, sans plus de précisions.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!