A la une International

Burkina Faso : les autorités militaires annoncent la suspension du journal « Le Monde »

Le gouvernement de la Transition a décidé, de la « suspension de tous les supports de diffusion du journal Le Monde au Burkina Faso à compter de ce samedi 2 décembre 2023 ». Il reproche au média français un article qu’il qualifie de « tendancieux » publié sur le site du journal Le Monde et intitulé : « Au Burkina, la propagande fait rage après l’attaque djihadiste sur Djibo ».

Dans l’article incriminé, les autorités burkinabè accusent le journal d’avoir tenté « de renvoyer dos à dos l’Etat burkinabè et les hordes de terroristes qui ont attaqué Djibo le 26 novembre dernier ». Une attaque menée par un groupe terroriste affilié à al-Qaeda et qui a fait, selon l’ONU, 40 civils sont morts tandis que des autorités burkinabè avaient évoqué « quelques » soldats tués.

Le porte-parole du gouvernement a regretté que Le Monde s’adonne à une guerre des chiffres « dans ce qui a été une victoire sans ambiguïté » des Forces combattantes.

De son côté, Le Monde annonce avoir fait son travail « en toute impartialité et en toute indépendance » et condamne ces accusations du gouvernement.

Pour rappel, en avril dernier, la correspondante du quotidien français Sophie Douce, avait été expulsée du pays. Les autorités de la transition avaient déjà suspendu des médias français RFI, France24, LCI et Jeune Afrique.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!