A la une Politique

Candidature à la présidentielle : Ousmane Sonko édifié sur son sort ce 12 décembre

Le tribunal hors classe de Dakar va examiner ce mardi 12 décembre la réintégration ou non de l’opposant Ousmane Sonko sur les listes électorales.

La Cour suprême au Sénégal a cassé le 17 novembre un jugement rendu en octobre par le tribunal de Ziguinchor, qui avait ordonné la réintégration de l’opposant sur le fichier électoral. La Cour a décidé que l’affaire devait être rejugée en première instance par le tribunal de Dakar.

La radiation des listes électorales d’Ousmane Sonko est intervenue suite à sa condamnation par contumace en juin à deux ans de prison ferme pour corruption de la jeunesse. Cette radiation le rend inéligible pour la présidentielle de 2024.

L’audience de ce 12 décembre permettra définitivement de savoir si le maire de Ziguinchor va pouvoir briguer la magistrature suprême en février 2024.

Pour rappel, depuis le mois de juillet, M. Sonko est en prison. Il est notamment accusé  d’appel à l’insurrection, association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et atteinte à la sûreté de l’Etat. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!