A la une Economie

Les recettes budgétaires recouvrées à hauteur de 95% annonce le ministre des finances

Le Ministre des Finances et du Budget Mamadou Moustapha Ba a loué la bonne tenue des finances publiques comme approuvé par l’organe de contrôle. C’est lors de l’examen de la loi de règlement au titre de l’année 2021 à l’Assemblée nationale qu’il a déclaré que « la Cour des comptes a indiqué que le montant de l’autorisation parlementaire est respecté, les produits de la balance consolidée sont conformes à ceux figurant dans la balance des comptables principaux. La Cour a également indiqué que le projet de loi de règlement 2021 a été transmis dans les délais, le 29 juin 2022 ».

D’après les informations rapportées par le quotidien national le soleil, le ministre a rappelé que cet exercice de reddition des comptes revêt une importance cruciale, celle de garantir la sincérité et la régularité des comptes publics, gage de transparence de la situation financière de l’État vis-à-vis du Parlement, des citoyens et des observateurs internationaux.

Pour Mamadou Moustapha Ba, ce présent projet de loi de finances marque la deuxième année de reddition des comptes sous format budget-programme. Dans les détails, même si l’exécution budgétaire au titre de la gestion 2021 s’est opérée dans un environnement économique international de reprise, du fait de la conjonction de plusieurs facteurs, notamment la meilleure maîtrise de la pandémie de la Covid-19, les finances publiques sont restées performantes pour l’année 2021 et la croissance économique est ressortie à 6,5% contre une prévision de 5 % dans la loi de finances initiale.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!