A la une Politique

Affaire Ndiaga Diouf : la Cour suprême confirme la condamnation en appel de Bathélémy Dias

Senegalese Socialist MP and member of the ruling coalition Barthelemy Dias leaves the courthouse in Dakar on December 1, 2016, where his case for intentional homicide during violent pre-election clashes in 2011 has been adjourned. Barthelemy Dias was filmed firing shots during clashes in the capital between supporters of former leader Abdoulaye Wade and current President Macky Sall, allegedly killing a man and injuring others. / AFP PHOTO / SEYLLOU

Depuis son annonce pour ce vendredi 22 décembre, l’audience a tenu en haleine les sénégalais. Absent aujourd’hui lors de son procès sur l’affaire Ndiaga Diouf, Barthélémy Dias s’en tiendra à la décision prise il y’a un peu plus d’un an par la Cour d’appel de Dakar. 

En effet, les juges de la Cour Suprême ont rejeté le pourvoi en cassation introduit par les avocats du maire de Dakar. « Le juge n’a pas bien travaillé en appliquant la loi. Vous ne pouvez que casser et annuler cette décision (…) Il s’est contredit dans son raisonnement et ses conclusions », a déclaré Me Ciré Clédor Ly à la fin de l’audience. 

Pour rappel la 3ème Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel du Tribunal de grande instance Hors classe de Dakar avait condamné, le mercredi 21 septembre 2022, l’actuel maire de Dakar à 2 ans de prison dont 6 mois ferme, avec des dommages et intérêts de 25 millions de Fcfa qu’il devra payer à la famille de Ndiaga Diouf.

Avec cette décision de la plus haute juridiction du pays, la condamnation devient  donc définitive pour le député-maire qui risque désormais de perdre son poste à l’assemblée nationale. 

error: Content is protected !!