Flash Société

Ndella Madior Diouf envoyée en prison pour homicides involontaires, maltraitance d’enfants

L’administratrice de l’orphelinat « Keur Yeurmandé » Ndella Madior Diouf va passer sa première nuit en prison, ce jeudi 28 décembre.

Selon des informations du soleil.sn, elle a été inculpée et placée sous mandat de dépôt pour les faits d’homicides involontaires, de maltraitance d’enfants, de mise en danger de la vie d’autrui, d’exercice illégal de la profession de médecin, d’ouverture et exploitation d’une pouponnière sans autorisation administrative, de traite de personnes, entre autres.
Elle a été cueillie la semaine dernière par la Sûreté urbaine de la police nationale.
Selon la presse, quelque six enfants ont perdu la vie dans cette pouponnière, dont certains enterrés clandestinement.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!