Flash Société

Le CICES refuse les cours de remédiations des étudiants de l’Ucad dans leurs locaux

Le CICES, le Centre international de commerce extérieur du Sénégal refuse catégoriquement de recevoir les étudiants pour qu’ils fassent des séances de remédiation dans leurs locaux.

C’est dans un communiqué que les délégués de cette structure déclarent que, « Transformer ses salles en espaces pour les étudiants, c’est annuler tous les contrats déjà enregistrés pour cette période. Alors que le Cices peine à mettre en œuvre toutes ses politiques pour une meilleure occupation à cause de la réduction de son périmètre géographique et de la vétusté de certaines de ses infrastructures. Comment les autorités peuvent-elles penser lui enjoindre un autre fardeau supplémentaire ? Dans le souci de  conservation de notre outil de travail, nous délégués du personnel du Cices déclarons inacceptable un tel choix ».
Ces agents précisent que « Le Cices, une structure dont sa mission est l’expansion économique du Sénégal à travers l’organisation de foires et de salons, n’est nullement adapté à servir d’amphithéâtre pour des étudiants. Le Cices, l’unique structure de l’état destinée à l’événementiel ne saurait perdre ses clients qu’il a reconquis après de très gros efforts déployés depuis l’arrivée du nouveau Directeur Général ».

Les délégués du Personnel se disent prêts à défendre leur outil de travail avec tous les moyens légaux qu’ils disposent.

Pour rappel le Doyen de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de Dakar, avait annoncé  la reprise des cours en présentiel à l’Université à partir du mois de janvier 2024, avant de préciser, dans un second communiqué qu’il s’agissait de cours de remédiation en dehors de l’Université Cheikh Anta Diop. Sur ce, le CICES, avait été choisi pour abriter les étudiants, pour du 03 janvier 2024 au 31 janvier 2024.


Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!