A la une International

Côte d’Ivoire : la cour des comptes épingle plusieurs ministères pour scandale financier 

Au total 14 projets financés à hauteur de 84 116 711 159 Fcfa par des dons en Côte d’Ivoire n’ont pas commencé leur exécution. C’est ce que révèle un rapport de la cour des comptes ivoirienne qui implique plusieurs ministères du pays.

Selon ce rapport, les projets financés par des dons en 2022 ont été exécutés à hauteur de 39 852 795 628 Fcfa, un montant en deçà des 84 116 711 159 Fcfa prévus. Soit un taux d’exécution de 47,4%.

Une affaire de ‘’mauvaise gestion financière’’ notée dans plusieurs ministères, notamment ceux de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, de la Santé, du Commerce et de la Promotion des PME, ainsi que de l’Environnement et du Développement Durable.

La même source révèle des anomalies dans les dépenses d’investissement financées de l’extérieur en 2022, avec une exécution atteignant 89,4% des prévisions, soit une hausse de 68,32% par rapport à l’année précédente.

Le rapport de la Cour des Comptes indexe : « La non-exécution budgétaire de certains projets financés par des dons, comme relevé, est principalement due aux transactions directes (paiements ou dons en nature) des bailleurs. En dépit des sollicitations répétées des acteurs budgétaires, les bailleurs concernés ne fournissent pas toujours en temps voulu les pièces justificatives nécessaires à l’enregistrement budgétaire ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!