A la une Justice

La Cour suprême confirme la condamnation d’Ousmane Sonko pour diffamation

C’est tard dans la soirée du jeudi 4 janvier que la Cour suprême a rendu son verdict dans l’affaire Sonko-Mame Mbaye Niang. La peine prononcée par la Cour d’appel de  Dakar a été maintenue : l’opposant est condamné à 6 mois de prison avec sursis et 200 millions de dommages et intérêts.  

Toutefois, la juridiction suprême casse le dispositif sur la contrainte par corps. C’est à dire que la partie civile ne peut pas emmener le camp adverse en prison pour non paiement de la somme due. 

L’éligibilité de Sonko encore remise en question 

Cette décision de la Cour suprême clôt ainsi ce dossier judiciaire qui aura tenu en haleine le Sénégal pendant près d’un an et rend définitive la condamnation d’Ousmane Sonko, ce qui remet sur la table la question de son éligibilité. 

Avec cette peine de six mois d’emprisonnement avec sursis, l’opposant devient inéligible pour cinq ans, comme prévu par l’article 30 du code électoral. Mais selon l’un de ses avocats « il ne faut pas aller vite en besogne ». 

« L’article 34 du Code pénal dit que les cas d’incapacité, en cas de délit, c’est la juridiction du jugement qui la prononce ou bien l’en dispense » a fait savoir Me Ciré Cledor à sa sortie de l’audience. Ce qui laisse entrevoir un brin d’espoir au maire de Ziguinchor. 

La liste définitive des candidats à la Présidentielle sera dévoilée le 20 janvier. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!