Flash International

Gambie: ouverture du procès en Suisse d’Ousman Sonko, l’ex-ministre de l’Intérieur de Yaya Jammeh

Un procès hors normes s’est ouvert ce lundi devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone en suisse: celui de l’ancien ministre de l’Intérieur de Gambie, Ousman Sonko. Après son arrestation à Berne en 2017, il comparaît devant la justice suisse pour une longue série de crimes contre l’humanité.

Ancien inspecteur général de la police, Ousman Sonko, 55 ans avait été nommé ministre de l’Intérieur de Gambie en 2006. Limogé dix ans plus tard, il avait demandé l’asile en Suisse.

L’ONG Trial International l’a appris et a déposé donc une plainte au pénal. Ousman Sonko a été arrêté en janvier 2017, et se trouve depuis en détention provisoire.

Inculpé de crimes contre l’humanité, ce dernier est accusé d’avoir participé, ordonné, ou n’avoir pas empêché des meurtres, actes de torture, viols et détentions illégales, à plusieurs reprises entre 2000 et 2016. Des accusations qu’il rejette.

Dix personnes se sont constituées parties plaignantes, dont huit victimes directes.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!