A la une International

Benjamin Netanyahu contre la création d’un Etat palestinien à la fin du conflit à Gaza

Benjamin Netanyahu a réaffirmé, jeudi 18 janvier lors d’une conférence de presse, son opposition ferme à la création d’un État palestinien, quel que soit l’issue des combats dans la bande de Gaza.

Le premier ministre israélien estime qu’une fois le conflit terminé, son pays « doit avoir le contrôle de la sécurité sur l’ensemble du territoire situé à l’ouest du Jourdain, du fleuve à la mer. Il s’agit d’une condition nécessaire, qui est en contradiction avec l’idée de souveraineté (palestinienne) », a-t-il martelé.

Cette nouvelle sortie est en contradiction avec la solution à deux États prônée par les alliés de l’État hébreu dont Washington, soutien clé dans son opération contre le Hamas. Car la reconnaissance de l’État palestinien est une option viable nécessaire pour envisager une « véritable sécurité » à l’échelle régionale, estime la Maison Blanche.

Également favorable à cette solution, le porte-parole du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a quant à lui martelé que « sans un État palestinien indépendant (…) il n’y aura ni sécurité ni stabilité dans la région ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire