A la une International

Niger : le gouvernement suspend l’octroi de droits miniers, après un scandale d’exportation illégale d’or

Au Niger, le ministère du Pétrole, des Mines et de l’Énergie a ordonné le 22 janvier la suspension « jusqu’à nouvel ordre » de l’octroi des droits miniers.

Une décision qui intervient en plein scandale dans le pays, après la découverte à l’aéroport d’Addis-Abeba d’une cargaison de 1 400 kg d’or, valant environ 60 milliards FCFA et exportée illégalement de Niamey en direction de Dubaï.

La note de service du ministère qui demande aussi un point sur les droits miniers octroyés par le passé, constitue une mesure conservatoire décidée par le gouvernement face au tollé suscité dans le pays après la découverte de cette cargaison d’or.

A noter que le phénomène n’est pas nouveau, car les exportations illégales d’or en provenance des pays africains pour Dubaï, ville des Émirats arabes unis devenue un centre mondial de négoce du métal jaune, ont déjà été documentées par plusieurs rapports et enquêtes.

Une enquête de Reuters publiée en 2019 avait révélé par exemple un écart de 3,9 milliards $ entre ce que les Émirats affirment avoir importé de 21 pays africains, et ce que ces pays ont exporté officiellement vers le territoire.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!