A la une International

Burkina Faso : les troupes russes entament leur déploiement sous le nouveau label « Africa Corps »

Les troupes russes ont entamé leur déploiement au Burkina Faso, avec l’arrivée d’une centaine de militaires dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui lutte contre plusieurs groupes djihadistes, a annoncé Africa Corps, la nouvelle structure armée russe qui a repris les opérations du groupe paramilitaire Wagner.

C’est dans un communiqué publié sur sa chaîne Telegram, que Africa Corps précise que la centaine de militaires russes arrivés à Ouagadougou constitue le premier contingent d’une force de 300 hommes, qui « assurera la sécurité du capitaine Ibrahim Traoré, le président de transition burkinabé et l’auteur du putsch du 30 septembre 2022, et du peuple burkinabé ».

La Russie renforce ainsi sa présence militaire et son influence dans la région du Sahel, où des troupes russes sont déjà présentes au Mali.

Une délégation russe, menée par le ministre adjoint de la Défense Younous-Bek Yevkourov, a été reçue en personne par le capitaine Ibrahim Traoré en septembre. Environ un mois plus tard, le gouvernement burkinabè avait annoncé la signature d’une série d’accords de coopération avec la Russie dans plusieurs domaines, dont la sécurité et la défense, l’humanitaire, l’énergie, et le nucléaire. Puis le ministre burkinabè de la Défense, le colonel Kassoum Coulibaly, s’est rendu à Moscou en novembre pour rencontrer son homologue russe, Sergueï Choïgou.

En janvier 2023, Ouagadougou avait dénoncé l’accord qui régit depuis 2018 la présence des forces armées françaises sur son territoire, et donné un mois aux Forces armées françaises pour quitter le territoire burkinabé.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!