A la une Politique

Khalifa Sall arrivera-t-il à rassembler autour de lui la famille socialiste ?

Pour la première fois depuis le début de sa carrière politique, Khalifa Sall fera partie de la course à la Présidentielle. Le leader du parti Taxawu Senegal a vu sa candidature validée par le Conseil constitutionnel dans sa décision rendue le 20 janvier.

L’ancien maire de Dakar aura la lourde tâche de remobiliser la gauche sénégalaise qui s’est fondue dans la coalition Benno Bokk Yaakaar au fil des années. D’ailleurs le Parti socialiste, formation politique au sein de laquelle il avait été exclu, n’a plus eu de candidats à la Présidentielle depuis 2012 avec la participation de Feu Ousmane Tanor Dieng.

« Je suis le mieux placé pour être le candidat de toutes les forces de la gauche »

Le ministre du commerce et de l’artisanat sous Diouf n’a jamais caché ce désir, malgré la fin mouvementée de son histoire avec ses anciens compagnons du PS. « Je suis le mieux placé et le mieux indiqué pour être le candidat de toutes les forces de gauche qui sont dans Benno Bokk Yakaar [BBY] », a-t-il lancé le 17 février, au moment où il se trouvait à Tambacounda, dans le cadre d’une tournée politique.  

Avec l’exclusion du président Macky Sall du jeu politique en annonçant sa non participation à la présidentielle, tout pouvait laisser croire que des partis historiques, tels le PS ou l’AFP, allaient enfin voler de leurs propres ailes après 12 ans de compagnonnage avec BBY. Mais ils soutiendront finalement la candidature de Amadou Ba.

Une aubaine pour Khalifa Sall ? possible. Car au sein même du PS, dirigé depuis la mort de Tanor par Aminata Mbengue Ndiaye, la perspective de soutenir la candidature du Premier ministre n’emballe pas tout le monde. En témoigne la sortie de la section Rufisque du Parti en octobre dernier, qui a décidé de ne pas suivre la direction du parti sur le choix du candidat de Benno, sous prétexte que le PS « n’a pas respecté les procédures en vigueur » car le Comité central et aucune des 138 coordinations n’a été consultée.