Politique

Ousmane Sonko présente Bassirou Diomaye Faye comme son candidat à la Présidentielle

FILE - Senegalese opposition leader Ousmane Sonko addresses journalists following his release from police custody in Dakar, Senegal, on March 8, 2021. Sonko suffered a major setback in his quest to contest the presidency on Friday Jan. 5, 2024 when a top court upheld the defamation conviction in a case brought against him by a government minister. (AP Photo/Sylvain Cherkaoui, File)/LGK101/24005398705695/FILE PHOTO/2401051210

Alors qu’il est en détention, l’ex leader du Pastef, Ousmane Sonko a fait le choix du candidat à soutenir. Dans une vidéo préenregistrée et diffusée sur sa page Facebook officielle, Ousmane Sonko a désigné le candidat Bassirou Diomaye Faye pour le remplacer à la présidentielle du 25 février dont il est exclu.

« Si la candidature de Bassirou Faye était approuvée, c’est notre choix », a-t-il déclaré dans l’enregistrement réalisé avant la publication de la liste officielle des candidats par le Conseil constitutionnel le 20 janvier.

C’est donc le secrétaire général du parti dissous Pastef , Bassirou Diomaye Faye lui-même en détention, qui affrontera le candidat du président sortant Amadou Ba le 25 février prochain. Il sera face à 18 autres candidats dont l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall, Idrissa Seck prendra part à sa quatrième présidentielle.

Âgé de 43 ans, Bassirou Diomaye Faye avait été inculpé et placé sous mandat de dépôt le 18 avril dernier pour «actes de natures à compromettre à la paix publique », «outrage à magistrat » et «diffamation à l’encontre d’un corps constitué », après avoir critiqué les magistrats dans une publication faite sur Facebook.

Suite à un réquisitoire supplétif du parquet, il a vu son dossier se corser. Il est depuis accusé des mêmes chefs que son leader Ousmane Sonko, inculpé pour « manœuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, à enfreindre les lois, association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, attentat et complot contre l’autorité de l’État », entre autres. 

error: Content is protected !!