Flash International

L’Union européenne ‘’regrette’’ la décision du Mali de mettre fin à l’accord d’Alger

Dans un communiqué rendu public lundi 29 janvier, l’Union européenne a exprimé son regret face à la décision des autorités de transition au Mali de mettre fin à l’accord de paix d’Alger.

Selon l’Union européenne, cette décision unilatérale aura « un impact négatif sur les populations civiles du Nord du pays, qui seront les premières à en subir les conséquences ». D’ajouter que cette rupture pourrait « perturber les équilibres nationaux et régionaux, d’autant plus qu’aucune alternative à l’accord de paix de 2015 n’a encore été proposée ».

L’UE appelle ainsi les autorités de transition au Mali « à reconsidérer leur décision et à revenir à la table des négociations pour trouver un compromis qui permette de préserver la stabilité de la région ». Elle se dit également prête « à soutenir ces efforts de médiation et à apporter son aide pour la mise en œuvre d’un nouvel accord de paix, si nécessaire ».

Le Mali a annoncé la fin de l’accord pour la Réconciliation et la Paix issu du processus d’Alger signe avec des mouvements indépendantistes du nord en 2015. Les autorités militaires dénoncent notamment des ‘’actes d’hostilité’’ et ‘’d’instrumentalisation’’ de l’accord de la part des autorités algériennes.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire