A la une International

Colère des agriculteurs en France : le mouvement s’étend dans l’Union Européenne

La colère des agriculteurs français s’embrase et s’étend au-delà des frontières de l’hexagone. Alors qu’un sommet entre chefs d’État de l’Union européenne est prévue le 1er février à Bruxelles, les paysans Belges, huitième pays européens à manifester pour la cause paysanne, menacent de bloquer le quartier européen.

Après avoir bloqué les accès au port de Zeebruges mardi, ces agriculteurs prévoient d’étendre ce mercredi leurs actions de protestations autour du port d’Anvers. Ils seront joints dans leurs manifestations par leurs collègues italiens, portugais et espagnols qui eux aussi partagent les mêmes revendications.

Ces agriculteurs européens disent « lutter contre un marché déréglementé qui importe des produits agricoles de pays tiers à faible prix, qui tirent à la baisse » les prix des denrées produites « dans l’UE » et « en Espagne ».

Selon un communiqué conjoint des trois principaux syndicats agricoles majoritaires espagnols (l’ASAJA, l’UPA et la COAG), « le secteur agricole en Europe et en Espagne est confronté à une frustration et un malaise croissants », en raison notamment « de la bureaucratie étouffante générée par les réglementations européennes ».

« Ces produits extracommunautaires ne respectent pas les règles européennes » en matière de respect de l’environnement et sont à l’origine d’une « concurrence déloyale », qui « menace la viabilité de milliers d’exploitations agricoles en Espagne et en Europe », ont-ils ajouté dans leur note.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!