A la une International

L’Afrique du Sud affirme qu’Israël ignore la décision de la Cour internationale de Justice

Foreign Minister of South Africa Naledi Pandor addresses the 77th Session of the United Nations General Assembly at U.N. Headquarters in New York City, U.S., September 21, 2022. REUTERS/Mike Segar

La semaine dernière, la cour de justice internationale (CIJ) a rendu son verdict en demandant à Israël de faire son possible pour « empêcher » tout acte de « génocide » dans la bande de Gaza. La ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Naledi Pandor, est revenue à la charge ce mercredi, pour dénoncer le non-respect de cette décision par l’État hébreu.

Elle a déclaré qu’Israël avait déjà ignoré la décision rendue la semaine dernière par le plus haut tribunal des Nations Unies en continuant à tuer des civils à Gaza.

« Je ne peux pas être malhonnête. Je pense que les décisions du tribunal ont été ignorées », a déclaré Pandor. « Des centaines de personnes ont été tuées au cours des trois ou quatre derniers jours. Et il est clair qu’Israël croit qu’il a le droit de faire ce qu’il veut. », a-t-elle ajouté.

La cheffe de la diplomatie sud africaine affirme que son pays allait désormais « envisager de proposer d’autres mesures à la communauté mondiale » dans le but de mettre un terme aux massacres de civils par Israël dans la bande de Gaza, sans entrer dans les détails.

« Le monde doit donc réfléchir, car nous allons arriver à un point où nous devons réfléchir : que pouvons-nous faire pour empêcher que de tels actes ne se produisent ? Pas seulement avec Israël, mais avec n’importe quelle partie dans le monde. » a-t-elle ajouté.

La haute juridiction des Nations Unies, dans son verdict à l’accusation d’acte de génocide portée par l’Afrique du Sud contre Israël lors de son offensive militaire à Gaza, avait ordonné à l’État hébreu de faire tout son possible pour empêcher la mort, et tout acte et déclaration des autorités incitant au génocide contre les Palestiniens dans le territoire.  

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire