A la une Politique

Présidentielle : des candidats à l’élection rejettent tout report et annoncent le maintien de la campagne 

Pour plusieurs candidats à la Présidentielle, l’idée d’un report du scrutin n’est pas envisageable. Ils l’ont fait savoir samedi lors d’une conférence de presse organisée quelques heures après l’allocution du président Macky Sall. 

« Étant donné que ce décret n’est pas du tout reconnu, il est rejeté systématiquement. L’ensemble des candidats si présents considère que le processus électoral continue et cette continuation du processus électoral abouti au commencement de la campagne ce soir dès minuit », a lancé Cheikh Tidiane Youm, secrétaire général national du parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR).

Amadou Ba, mandataire de la Coalition Diomaye Président fustige également la décision du chef de l’Etat qui ne repose selon lui, sur aucune base juridique. 

« Nous rappelons que le président de la République est investi par l’article L.O. 62 du pouvoir de convoquer le corps électoral de déterminer la date du scrutin. Son pouvoir s’arrête là. Il n’a plus de pouvoir pour rapporter un décret», a-t-il fait savoir. 

Anta Babacar Ngom elle parle de « coup d’Etat constitutionnel » et appelle la communauté internationale à réagir. Ces candidats déclarent qu’ils vont saisir le Conseil constitutionnel pour demander l’annulation du décret reportant l’élection présidentielle du 25 février, mais en attendant ils comptent débuter leurs campagnes ce dimanche et appellent à une mobilisation au niveau de la VDN. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!