A la une Politique

Des candidats de l’opposition se réunissent en collectif pour dénoncer le report de la Présidentielle 

13 des 20 candidats à la Présidentielle qui devait se tenir ce 25 février, ont appelé mercredi à la constitution d’un large front réunissant les candidats admis à la présidentielle, les syndicats et les chefs religieux pour faire reculer le président Macky Sall après le report de l’élection à décembre.

« Le front des candidats à la présidentielle du 25 février va contacter toutes les forces vives de la Nation pour la création d’une plate-forme beaucoup plus grande pour libérer notre pays des mains du président Macky Sall », a fait savoir l’un des candidats, Déthié Fall.

Ils appellent les syndicats, les chefs religieux et membres de la société civile à s’associer à leurs démarches. Mais également, Ils ont affirmé maintenir le 25 février comme jour du scrutin et poursuivre leur campagne électorale. 

« [Le] mandat arrive à expiration le 2 avril. Passé ce délai, Macky Sall ne sera plus reconnu comme président de la République. Il ne pourra poser aucun acte qui va engager le Sénégal », a déclaré Aly Ngouille Ndiaye, candidat et ancien allié du régime de Macky Sall. 

Un premier recours a été déposé à la Cour suprême lundi pour casser le décret du président qui annule la convocation du corps électoral le 25 février. Les députés de l’opposition vont déposer un autre recours au Conseil constitutionnel pour contester la loi votée lundi portant report de l’élection au 15 décembre. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!