Sport

Malgré une élimination précoce à la CAN, Aliou Cissé a toujours la confiance des fédéraux

Le Sénégal a raté la défense de son titre continental acquis l’année dernière au Cameroun, en se faisant éliminer par la Côte d’Ivoire en huitièmes de finale de la CAN malgré un début de tournoi parfait. Pour le sélectionneur national Aliou Cissé, c’est la première fois depuis son arrivée sur le banc en 2015, qu’il se fait éliminer avant les quarts. 

Malgré cette élimination, le technicien sénégalais bénéficie toujours de la confiance des dirigeants. Pour Abdoulaye Sow, vice président de la FSF, « Aliou Cissé a rempli sa mission ». Dans l’émission point de vue de la RTS diffusée dimanche dernier, il considère que « l’échec à la CAN n’est pas de [sa] seule responsabilité. On n’a pas transcendé l’obstacle ivoirien, mais ce serait très facile de dire que c’est Aliou Cissé ». 

Pour M. Sow, « Il faut évaluer et lui rendre l’hommage qu’il mérite. Il a fait un travail remarquable à la tête de cette équipe nationale ». Une vision que le ministre de la République partage avec l’ancien international sénégalais Mamadou Niang. 

« Il ne faut pas non qu’on oublie les moments de joie qu’il nous a apporté,  estime l’ancien attaquant de l’OM. Il nous a quand même amené deux fois en finale »

Le contrat du champion d’Afrique devra prendre fin cette année. Même si une prolongation de contrat n’a pas encore officiellement été évoquée par les fédéraux, deux échéances majeures attendent les Lions : les qualifications à venir pour la CAN 2025 et celles de la Coupe du monde 2026 déjà en cours. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!