A la une Politique

Des médiations entamées pour une libération de l’opposant Ousmane Sonko

Alioune Tine se veut catégorique : « Ousmane Sonko sera libéré dans les prochains jours ». Le Président du Think Tank Afrikajom center, connu pour son rôle de médiateur aussi bien au niveau national qu’à l’international, a fait l’annonce lundi lors d’un entretien accordé à Seneweb.

Cette nouvelle, entre dans la lignée des informations révélées dans la même journée par différents quotidiens sénégalais annonçant que le Président sénégalais serait prêt à faire des concessions pour décrisper l’espace politique, alors que de violentes manifestations ont entrainé la mort de trois personnes la semaine dernière.

« Ousmane Sonko sera libéré dans les prochains jours parce que c’est cela qui rétablira la paix au Sénégal. J’encourage toute démarche visant à rendre stable le pays et le Président de la République est actuellement d’accord sur ce principe » a fait savoir M. Tine, sans s’avancer sur une date.

Alioune Tine a également révélé que le leader de l’ex Pastef a reçu la visite de l’architecte et homme d’affaires Pierre Goudiaby Atepa. D’après ce dernier, interrogé lundi par la RFM, « les deux hommes (Macky Sall et Ousmane Sonko) sont prêts à faire des concessions importantes pour décrisper l’atmosphère politique », sans donner plus de détails sur la nature de ces concessions.

Lors du précédent conseil des ministres, le Président Macky Sall a demandé au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice « de prendre les dispositions nécessaires pour matérialiser sa volonté de pacifier l’espace public dans la perspective du dialogue national et de l’organisation de la prochaine élection présidentielle ». 

La possibilité de faire passer une loi d’amnistie a alors été évoquée. D’après le journal le Quotidien, des tractations sont en cours pour voter cette loi qui va porter sur les crimes de mars 2021 et de juin 2023.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!