A la une International

L’Afrique du Sud interpelle la cour internationale de justice contre l’offensive israélienne à Rafah

Le conflit israélo-palestinien atteint des proportions qui inquiètent l’Afrique du Sud. Depuis plusieurs jours, l’État hébreu menace d’attaquer la ville de Rafah, située au sud de la bande de Gaza. Pretoria a demandé à la Cour internationale de justice (CIJ) de l’ONU d’examiner le projet d’Israël d’étendre son offensive militaire de Gaza jusqu’à la ville de Rafah et de s’opposer si nécessaire à « une nouvelle violation des droits ».

Dans son nouveau recours, la présidence sud-africaine s’est dite « gravement préoccupée » et craint que l’offensive militaire entraine de nouveaux « massacres, blessés et destructions à grande échelle ». Il appelle la plus haute juridiction des Nations-Unis de prendre des mesures d’urgence supplémentaires pour non seulement empêcher cette nouvelle attaque mais également protéger les droits des civils à Gaza.

Le premier ministre israélien s’est opposé la semaine dernière à tout accord du Hamas visant une sortie de crise et menace de tenter un nouvel assaut au sud de Gaza notamment contre la ville de Rafah.  

L’Afrique du Sud avait déjà portée devant la CIJ une accusation de « génocide » à Gaza contre l’État Hébreu. Suite à cette plainte, le Président de la Cour internationale de justice a demandé à Israël  de faire tout son possible pour « empêcher » tout acte de « génocide » dans la bande de Gaza inclus « des déclarations incitant au génocide ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!