Politique

« Le gouvernement a pris acte » de la décision du Conseil constitutionnel (Porte-parole)

Hier jeudi, le Conseil constitutionnel a pris la décision d’annuler le décret de Macky Sall abrogeant la Présidentielle du 25 février et loi votée par l’Assemblée Nationale reportant le scrutin au 15 décembre. Abdou Karim Fofana, porte-parole du Gouvernement, a réagi ce matin sur RFI.

 « Le gouvernement a pris acte » de cette décision prise par le Conseil constitutionnel a d’abord le ministre. Il précise que « la décision ne fixe pas de date donc elle ouvre des possibilités ». D’après M. Fofana, le Chef de l’Etat reste toujours ouverte aux dialogues et consultations qui permettront d’organiser les choses.

« Ce qui est constant aujourd’hui c’est qu’on demande aux autorités d’organiser [le scrutin] dans les meilleurs délais » a-t-il déclaré. Le Conseil a toutefois constaté l’impossibilité de tenir l’élection à date échue, à savoir le 25 février et la question de la tenue du scrutin reste donc entière.

« Organiser c’est pas ça le problème, le plus important c’est de s’entendre sur les règles (…) le président est ouvert au dialogue ou à des consultations qui permettront de rétablir ces règles de façon consensuelle pour avoir un processus électoral apaisé » déclare le Porte-parole du gouvernement.

error: Content is protected !!