Flash Politique

Pour la plateforme “Aar sunu élection”, le scrutin pourrait se tenir le 3 ou le 10 mars

La plateforme ‘’Aar Sunu élection’’ [Protégeons notre élection], regroupant des membres de la société civile, a tenu une conférence hier vendredi, au lendemain de la décision du Conseil constitutionnel annulant le report de l’élection présidentielle initialement prévue le 25 février.

Selon ces acteurs de la société civile, la décision du Conseil constitutionnel ‘’est une première victoire historique’’. Pour Babacar Guèye, membre de la plateforme et spécialiste du droit constitutionnel, cette décision ‘’réconcilie la justice avec le peuple sénégalais et rehausse l’image du Sénégal’’.

Le Conseil constitutionnel a indiqué que le scrutin devra se faire “dans les meilleurs délais” sans indiquer de date précise. Mais pour M. Gueye, en prenant en compte en compte la date d’expiration du mandat du Président, fixée au 3 avril, et tous les autres délais en vigueur, ‘’l’élection peut se tenir le 3 mars ou le 10 mars 2024’’. 

‘’Le président de la République ne peut pas prendre tout son temps parce que la question a été prise en compte par le considérant 20 de la décision du Conseil constitutionnel’’, qui a invité les autorités compétentes à organiser l’élection ‘’dans les meilleurs délais’’, après avoir constaté l’impossibilité de tenir le scrutin le 25 février a-t-il ajouté. 

La plateforme “Aar Sunu élection” a également annoncé la tenue de sa marche initialement prévue mardi dernier pour dénoncer le report de la Présidentielle ce samedi. Mais cette fois, ce sera pour exiger qu’un rendez-vous soit pris pour un élire un nouveau Chef de l’Etat. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!