Flash Sport

CAN 2023 : la CAF sanctionne le Mali et la Côte d’ivoire pour comportement inapproprié

Les sanctions de la Confédération Africaine de Football (CAF) à l’endroit des acteurs sportifs reconnus coupables à l’issue de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 se poursuivent. La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) et le joueur malien Hamari Traoré ont subi la rigueur de l’instance faitière du Football continental pour comportement inapproprié.

En effet, au cours de la victoire de la Côte d’Ivoire contre Mali (2-1), lors des quarts de finale de la compétition, des échauffourées se sont produites. Après maintes analyses, le Conseil de Discipline de la Confédération Africaine de Football, a pris la décision de punir les deux parties.

L’international malien Hamari Traoré, reconnu coupable de conduite antisportive a écopé d’une suspension de quatre matchs, dont deux avec sursis pour un an, tandis que sa fédération devra verser 10 000 dollars US dans les caisses de la CAF pour le comportement antisportif de ses joueurs à l’égard de l’arbitre du match. Quant à la FIF, elle doit aussi payer une amende de 5 000 dollars US à la CAF pour mauvaise conduite de l’équipe ivoirienne.  

L’instance avait déjà confirmé la sanction à l’encontre du joueur sénégalais Krépin Diatta, suspendu quatre matchs dont deux avec sursis pour un an et une amende de 10 000$ pour avoir discrédité la CAF à la suite de propos tenus après leur match des huitièmes de finale face à la Côte d’Ivoire. Sa Fédération a été condamnée à verser une amende de 5 000 dollars US pour mauvaise conduite de son équipe.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!