A la une Politique

Présidentielle : 16 candidats annoncent qu’ils n’iront pas au dialogue proposé par Macky Sall

Les 16 candidats à la Présidentielle, regroupés au sein du collectif FC 25, ont annoncé, lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi, qu’il ne prendront pas part au dialogue convoqué par le Président Macky Sall et qui devra se tenir les lundi 26 et mardi 27 février.

Pour Cheikh Tidiane Youm, porte-parole du jour, Macky Sall « refuse systématiquement d’appliquer la décision du Conseil constitutionnel », qui avait annulé le report de la Présidentielle et demandé de fixer une date pour l’élection ‘’dans les meilleurs délais’’.

Pour le président de la Conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi, ce refus est motivé par la proposition d’un dialogue ‘’inopportun’’ et ‘’impossible’’. Car en plus des candidats retenus par le Conseil constitutionnel, le Chef de l’État envisage de convier à ce dialogue les autres candidats qui se disent ‘’spoilés’’.

À travers cet acte, estime le candidat Boubacar Camara, Macky Sall essaye « d’écarter les candidats retenus par le Conseil constitutionnel ». « Nous nous opposons à tout dialogue et nous exigeons qu’une date soit prise avant le 2 avril pour déclencher le processus électoral », a-t-il ajouté.

À savoir que parmi les 19 candidats retenus par le Conseil constitutionnel, seuls Amadou Ba candidat choisi par le Président Macky Sall, Idrissa Seck et Boun Abdallah Dione ne font pas partie de ce collectif.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!