A la une Justice

Loi d’amnistie générale : le forum civil émet des doutes sur la bonne foi du président Macky Sall

Birahim-Seck-coordonnateur-du-Forum-Civil

Le forum civil n’est pas emballé par la loi d’amnistie générale prônée par le président Macky Sall. C’est à travers un communiqué que Birahim Seck et ses camarades, ont fait savoir que l’impact d’une réconciliation nationale durable et consensuelle doit reposer sur la vérité et la justice.  

Dans le document, ils précisent que « les Sénégalais ont besoin de connaître la vérité, en situant les responsabilités sur les atrocités que des citoyens ont subies durant les événements survenus entre 2021 et 2024 ». Le Forum civil dit avoir reçu des victimes qui ont témoigné avoir subi des actes de tortures, de la part des Forces de défense et de sécurité, des pratiques bannies par l’Etat de droit et l’esprit des lois de la République. D’où leur appel au «Gouvernement et la Justice du Sénégal à situer d’abord les responsabilités, socle indispensable d’une réconciliation nationale véritable».

Faute de quoi le Forum civil considère cette initiative «inappropriée du président de la République, comme une volonté manifeste d’ensevelir la vérité, une absolution, un permis de tuer, de torturer, de saccager des biens, de brimer, de détruire des vies et des familles, de balafrer durablement l’image du Sénégal, en consolidant le règne de l’impunité». Suffisant pour qu’il dénonce avec vigueur le projet de loi d’Amnistie proposé par le président de la République.

Pour rappel, c’est dans son discours d’ouverture du dialogue national, le lundi 26 février 2024, que le président de la République avait déclaré que, «dans un esprit de réconciliation nationale», il va saisir «l’Assemblée nationale d’un projet de loi d’Amnistie générale sur des faits se rapportant aux manifestations politiques survenues entre 2021 et 2024».

error: Content is protected !!