Flash International

Guinée : libération du journaliste Sékou Jamal Pendessa et la suspension de la grève illimitée 

Depuis hier mercredi, le journaliste Sékou Jamal Pendessa est libre de ses mouvements. Il est sorti de prison après plus d’un mois de détention préventive.

Sa libération a été prononcée à l’issue de son procès dont le verdict le condamne à 3 mois de prison dont 1 mois 6 jours ferme. Peine qu’il a purgée en étant en détention préventive. Il était poursuivi pour les faits de provocation directe à un attroupement par le biais d’un système informatique et la protection de données à caractère personnelles en République de Guinée.

Sa libération a été le fruit d’une bataille syndicale qui a paralysé tout le pays en début de semaine et fait deux mort lors de manifestations qui ont éclaté dans la journée du lundi. En effet, 13 organisations syndicales du pays ont décrété un mouvement de grève générale et illimitée pour exiger la libération du secrétaire général du Syndicat des professionnels de la presse. Un mot d’ordre largement suivi et respecté à travers tout le pays.

Quelques heures après sa libération, le collectif syndical à l’origine de cette bataille a annoncé la suspension du mouvement d’humeur et a appelé à la poursuite des négociations ce jeudi. Au titre des revendications, le mouvement syndical exigeait entre autres la réduction des prix des denrées de première nécessité et la levée des restrictions médiatiques.

Par ailleurs, le gouvernement de la transition a normé dans la soirée du mardi un nouveau premier ministre en la personne de Bah Oury, une semaine après la dissolution de l’ancien gouvernement.   

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!