A la une International

RDC: Denis Mukwege appelle à un report du retrait de la Monusco

Alors que les combats se poursuivent à l’Est de la République démocratique du Congo dans la province du Nord-Kivu et que les rebelles du M23 gagnent du terrain, Denis Mukwege appelle les Nations unies à suspendre le retrait de la mission de maintien de la paix dans le pays. Dans une lettre envoyée au Conseil de sécurité le 5 mars, le médecin se dit très préoccupé par la situation sécuritaire. Après 25 ans de présence, la Monusco a entamé son retrait en janvier. Celui-ci doit s’achever d’ici la fin de l’année.

Selon le Dr Mukwege, un « retrait précipité des casques bleus dans un contexte de guerre risque de laisser un vide sécuritaire extrêmement dangereux pour l’existence même de la RDC et désastreux pour la protection des civils et la stabilité ».

Dans sa lettre ouverte, le prix Nobel de la paix 2018 se dit profondément inquiet par l’escalade de la violence armée et son impact sur les populations. Selon lui il est normal de penser à une stratégie de retrait après 25 ans de présence de la mission. Cependant, il précise qu’aucune « conditions minimales nécessaires » pour un retrait accéléré demandé par le chef de l’État n’a été remplie.

Un ensemble d’éléments qui justifient son appelle aux nations unis à suspendre ce désengagement entamé en janvier et reconfigurer le mandat et la présence de cette mission, afin d’effectuer un « retrait responsable et durable ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!