A la une Politique

Présidentielle : la campagne électorale prend fin ce vendredi, 15 jours après son entame

La campagne électorale au Sénégal, qui a débuté le samedi 9 mars, arrive à son terme ce vendredi. Les candidats ont encore jusqu’à minuit pour convaincre les plus de 7 millions de Sénégalais qui se rendront aux urnes dimanche. Cette campagne électorale a duré 15 jours, contrairement aux 21 jours prévus par la loi électorale.

En plus de la durée réduite, cette campagne a été marquée par plusieurs faits inédits. D’abord le fait que le président en exercice est absent de la course, remplacé par son ancien premier ministre Amadou Ba, mais aussi à cause du fait que l’un des candidats, Bassirou Diomaye Faye, libéré dans la nuit du 17 au 18 mars avec son mentor Ousmane Sonko, était en prison jusqu’à cette date.

Concernant toujours le candidat qui porte le projet de l’ex Pastef, il a bénéficié du soutien de deux candidats, Cheikh Tidiane Dieye et Habib Cissé qui ont battu campagne pour lui avant d’annoncer leur désistement. Un retrait rejeté par le Conseil constitutionnel d’après la RTS.

D’autres candidats tels que Boubacar Camara, ancien directeur général des Douanes, aspirent à « construire le Sénégal du futur », tandis que Mame Boye Diao, ancien Directeur des Domaines, promet un « Sénégal nouveau ». Aliou Mamadou Dia, candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement, porte une « vision prospective du développement » là où Déthié Fall, ancien numéro deux du parti Rewmi, propose un « Sénégal bon à vivre et beau à voir ».

Idrissa Seck cherche à établir un pacte avec les Sénégalais, tandis qu’Anta Babacar Ngom, seule femme en lice, se présente comme la candidate de la « relève pour la rupture ». Khalifa Sall, le doyen de cette présidentielle, compte « refonder le pacte républicain autour d’institutions indépendantes, des droits et libertés, d’un État démocratique et décentralisé, et de la bonne gouvernance. »

Le fauteuil présidentiel est également convoité par Mahammed Boun Abdallah Dionne, Aly Ngouille Ndiaye, Mamadou Lamine Diallo, Serigne Mboup, Daouda Ndiaye et Thierno Alassane Sall.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!