A la une International

La France « aurait pu arrêter » le génocide au Rwanda estime Emmanuel Macron

Emmanuel Macron prononce un discours. /Photo prise le 15 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/Ludovic Marin

« La France et ses alliés auraient pu arrêter le génocide rwandais de 1994, mais ont manqué de volonté pour le faire » a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo préenregistrée et qui sera diffusée dimanche à l’occasion du trentième anniversaire du génocide renseigne l’Élysée. Une barbarie ethnique dans laquelle la minorité Tutsie a été massacré par l’ethnie Hutu majoritaire dans le pays.

« Lorsque la phase d’extermination totale contre les Tutsis a commencé, la communauté internationale avait les moyens de savoir et d’agir » a-t-il ajouté dans l’enregistrement. Une nouvelle déclaration du président français qui sonne comme un aveu de plus quant au rôle de la France dans cette page sombre de l’histoire du Rwanda.

En 2021 à Kigali, le président français avait reconnu la responsabilité de son pays dans ces évènements survenus en 1994 et qui a couté la vie à plus de 800.000 de morts en quelques semaines. Cette reconnaissance de la part de la France pourrait accentuer le processus de réconciliation entamé entre Kigali et Paris.

Concernant la cérémonie de commémoration qui aura lieu dimanche au Rwanda, le président français se fera représenter par son ministre des affaires étrangères Stéphane Séjourné.  

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!